42_ECHOS DE PROVINCE

Publié le par journalmongongo.over-blog.com

Isangi : examens d’Etat : des bons résultats qui surprennent

Dans le territoire d’Isangi à 125 km au sud de Kisangani en aval du fleuve, les résultats record obtenus par les élèves aux examens d’Etat 2010-2011 étonnent plus d’un observateur. Même les préfets des écoles s’étonnent des très bons résultats obtenus par leurs élèves qui, en classe, n’étaient pas particulièrement brillants. Dans trois écoles de  section pédagogique, pour la première fois, trois élèves ont réussi respectivement avec 80, 81 et 83%. 34 autres ont réussi avec plus de 70% (entre 70 et 79%). Un élève de l’Institut Révérend Koli qui a eu 55% en classe a obtenu 81% aux examens d’Etat. Curieusement, ces trois écoles ont passé les épreuves dans un même centre. Aucun de ces élèves n’a eu plus de 66% en classe. A l’Institut Lomami des prêtres qui fait de bons résultats chaque année, le pourcentage le plus élevé est 66.

Le chef de travaux Koy, secrétaire général académique de l’Institut supérieur pédagogique (ISP) Isangi pense les écarts sont scandaleux entre les points de l’école et ceux des examens d’Etat. En outre seules ces écoles d’Isangi centre ont obtenu ces résultats. A Yabaondo et Yangambi, aucun élève n’a eu plus de 70%.

Joseph Bassay

 

Bunia : la réfection du pont traîne, le prix des produits flambe

Depuis deux semaines la construction d’un daleau (canal d’évacuation d’eau placé sous une chaussée) sur l’axe routier Bunia-Mubgwalu, Bunia- Mahagi handicape la circulation. Des gros véhicules et des camions citernes en provenance de l’Ouganda forment une file d’attente à 15 km de la cité de Bunia. Il faut 4 à 5 jours pour sortir du virage de secours tracé. Sur le marché, le prix des produits de première nécessité flambe. Le litre du carburant est passé de 1500fc à 1800fc. Face aux mécontentements des opérateurs économiques et des transporteurs qui dénoncent la lenteur des travaux, le chef de brigade de l’Office des routes section Ituri, Londoma Madrapile appelle à la patience. Les travaux consistent à jeter un daleau en béton armé. Cette route est vitale pour l’économie de Bunia.

Ousmane sylla

 

Publié dans Mongongo 42

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article